TI PI TOI CON BOI

Le soleil a été au RV de notre 2e édition des 2 jours en Forez. Les coureurs également, malgré une Nationale le même jour. En effet, nous avons réuni plus de 350 coureurs sur deux jours.

Il faut dire que les terrains étaient alléchants.

L’organisation à Chazelles sur Lavieu était idéale, avec une magnifique salle des fêtes au pied de la carte. Impossible de faire une course propre sur un tel terrain rempli de détails.

Chez les plus jeunes, Raphaël Voutsinas de l’Alco gagne devant Juliette Pélissier et Liv Charbonnier sur le circuit vert. Jules Degand réalise un temps canon sur le jalonné.

Nos jeunes se sont illustrés sur le circuit bleu avec un beau triplé d’Eliott Godard, Antonin Chasselin et Lucas Grange. Thomas et Anne Banuls complétant brillamment le tableau montbrisonnais sur le orange (sur ce circuit, normal qu’un Boussolien gagne, non ?) et le jaune. Yann Chabance de Saint-Etienne gagne avec une grosse course sur le jaune. Les premières places du circuit orange étant trustées par des fémininines (6 dans les 10 premières) : avec Lucine Gintzburger, Caroline Vorwerk ou Annie Combet.

Les jeunes du pôle France ont creusé un gros écart sur le violet court : Juliette Basset et Chloé Dudoignon réalisent de jolis temps. Quentin Rauturier devance les deux stéphanois, Mathieu Perrin et Fleury Roux, avec un podium en moins de 30 minutes.

3 coureurs passent sous l’heure sur le violet long : Mathieu Kern Gillard, auteur d’une belle course, devance son collègue de l’Asul, Pierrick Mérino de presque 4 minutes. Jean-Laurent Body, dame le pion à une jolie brochette de seniors, complétant la marche. Pour terminer, Odile Perrin se paie le président du comité départemental de la Loire.

Comité qui avait eu justement la bonne idée d’organiser un WE jeunes. Un grand merci aux bénévoles qui l’ont pris en charge. Les jeunes de Boussole ont ainsi cotoyé leurs homologues du NOSE et d’OE42. Préparation des courses, debreafing et conseils techniques ont permis à tous de progresser.

Côté organisation, heureusement que les jours sont longs en juin. Beaucoup de postes le samedi et le dimanche, sur des terrains difficiles, ont occasionné une fin de balisage à 20h30.

Enfin, clôture idéale du WE, une jolie Mass Start a creusé de gros écarts. Le départ en masse a été spectaculaire… comme certains jardinages en forêt. La zone des marais reste bien un terrain scandinave où il est dur de s’orienter.

Sur le bleu, beau tir goupé ligérien : Baptiste Duverney du NOSE devance Valentine Pages d’OE42 et une triplette de Boussole : Eliott Godard, Antonin Chasselin et Titouan Lafanéchere.

Sur le jaune, des coureurs d’Echo73, du Loup, de l’ASUL et d’Ambérieu sont devant : Anthony Body, Elisabeth Coupat, Romain Pichard et Florian Meunier. Les ligériens trustent les places suivantes avec notamment une jolie course d’Axel Richard de Boussole.

Sur le violet court, Amélie Chataing devance de plus de 6 minutes son premier poursuivant Maël Héritier et de plus de 12 le 3e : Bruno Plumet. Thomas Rouiller, efficace contrôleur la veille- est 4e.

Enfin, jolie triplette sur le violet long : Emmanuel Leplat, Mathieu Kern-Gillard et Pascal Lassale, le toujours jeune trouble fête d’Ambérieu (qui prépare les 5 jours de Finlande) ont bataillé ferme dans les tourbières.

Côté organisation, Boussole en Forez monte en puissance, même si l’absence d’arbitre au sein du club risque de nous pénaliser dans les prochaines années.

La bonne humeur a -comme toujours- été au rendez-vous avec des recrues prometteuses au sein du club.

Aloïs Forestier, président et directeur de course peut être fier de son équipe !

Dernière chose, que nous nous permettons de vous livrer : le secret qui nous empêche désormais d’oublier quoi que ce soit à la pose (ben ouais, les anciens orienteurs du club avaient tendance à oublier le boitier… qui n’existait pas il y a quelques décennies).

Une phrase mnémotechnique : TI PI TOI CON BOI

TIcket à récupérer ; Piquet et TOIle à poser ; CONfetties et BOItier à poser… Pour une BOIsson bien méritée à l’arrivée.

Ce contenu a été publié dans Organisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à TI PI TOI CON BOI

  1. Flo dit :

    Merci pour ce bel article!
    Il ne te reste plus qu’a ne pas oublier ta chaise mais… c’est moins grave que des boîtiers et piquets !

  2. Richard dit :

    Un sacré week end d organisation .On a assuré comme des chefs on peut être fier de nous.

  3. CHABANCE dit :

    Heu, Yann CHABANCE est du NOSE et non de Pelussin. Sinon, c’était top!

  4. Laurent dit :

    Oups, désolé… je dois avoir trop de proximité avec ces deux clubs.

Les commentaires sont fermés.